Mission impossible pour Puccini et Tom Cruise

mission_impossible_rogue_nation_afficheAction, espionnage, suspense, humour et effets spéciaux à gogo… Le nouveau « Mission Impossible », gros blockbuster de l’été sorti au cinéma le 12 août dernier, a tous les ingrédients pour séduire les fans de la série, avec une fois encore une trame rocambolesque et un casting au sommet : Jeremy Renner, Simon Pegg, Alec Baldwin, Rebecca Ferguson et bien sûr… la super-star crève-l’écran Tom Cruise, qui a réalisé lui-même plusieurs cascades sans doublure.

Comme dans les volets précédents de la série, les membres de l’IMF (Impossible Mission Force) sont amenés à opérer à travers le monde, avec des scènes tournées à Londres, Marrakech, Paris, Washington, ou encore Cuba. Mais la scène qui nous a particulièrement réjouis se passe à Vienne, à l’intérieur du Staatsoper, où l’IMF tente de déjouer un projet d’attentat contre le chancelier autrichien, qui assiste à une représentation de Turandot de Puccini.

!! Attention spoiler !!

Ceux qui n’ont pas vu et qui voudraient voir le film, mieux vaut ne pas lire la suite de cet article. La séquence, longue de 15mn, suit Ethan Hunt (Tom Cruise) et Benji Dunn (Simon Pegg) dans les coulisses de l’Opéra, traquant plusieurs individus armés qui se préparent à assassiner le chancelier, installé dans sa loge. Vêtue d’une flamboyante robe de soirée jaune, l’une des assaillantes, Ilsa Faust (Rebecca Ferguson), parvient à s’introduire à l’intérieur d’une pièce du décor de l’opéra, d’où elle peut pointer son arme sans être vue. Elle est aussi munie d’une partition… celle de l’air Nessun Dorma, le passage le plus célèbre de l’opéra de Puccini. Sur la partition, la toute dernière note du ténor est entourée – une longue tenue sur un LA aigü, dernière syllabe du mot « Vincero ! » (je vaincrai !), grand moment d’apothéose émotionnelle de l’opéra… et moment fatidique que les snipers ont choisi pour abattre le chancelier. Une scène qui n’est pas sans rappeler une séquence célèbre du film L’homme qui en savait trop, d‘Alfred Hitchcock.

rebecca_ferguson_turandot

La situation, bien sûr, est assez invraisemblable (notamment quand Tom Cruise se bat à mains nues contre un malfrat, suspendu sur une plateforme au dessus de la scène sans que personne ne se rende compte de rien, ou encore lorsqu’il s’échappe du toit de l’opéra, sous les yeux aveugles de la foule et des policiers…), mais nous sommes au cinéma, en pleine « Mission impossible », et c’est justement l’invraisemblable et le rocambolesque qui sont la marque de fabrique de la série. Si on accepte cela, alors on trouvera toute cette séquence particulièrement réussie, avec une atmosphère unique et un suspense de plus en plus intenable, sur fond de musique dramatique de Puccini, ajoutée à celle de Joe Kraemer, le compositeur de la BO. Kraemer s’amusera d’ailleurs, plus loin dans le film, à citer la mélodie de Nessun dorma dans sa musique originale.

Voir la bande-annonce du film :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>